Lecture Nature – protéger la nature –

Lecture Nature – Jour 1

Lecture Nature est une série de textes courts pour les enfants (et pour les plus grands, évidemment).

Une lecture accessible qui permettra de se familiariser facilement avec les petites bêtes qui nous entourent, d’apprendre à les observer et finir par les aimer… malgré toutes les idées reçues depuis notre enfance (et imaginées parfois par nos parents, si, si…).

Je suis intervenante à l’école, en faveur de la biodiversité, et j’ai dû annuler mes interventions — Vergil et les insectes — des prochaines semaines en raison de la pandémie du Covid-19 et des mesures gouvernementales nécessaires au fléchissement de l’épidémie : la fermeture, entre autres, des établissements scolaires.

Respectez bien toutes les consignes. N’encombrez pas les hôpitaux. Mieux vaut rester chez soi que de se retrouver dans une chambre d’hôpital de 20 m2. Il y a plein de choses à faire à la maison et à découvrir dans les jardins. Pour ceux qui n’en ont pas, j’ai prévu ces petites lectures rapides.

Protéger la nature

La série Lecture Nature débute aujourd’hui par Protéger la nature. La naissance d’une belle histoire d’amour.

Alors, on commence ?

Protéger la nature et les insectes

J’ai choisi de vous parler des insectes qui sont les premiers maillons de la biodiversité et de la sauvegarde de la nature. En effet, une nature sans insectes n’existe pas. Personne ne sait combien il y en a sur Terre, peut-être 10 milliards de milliards, ça donne le tournis ! Si nous voulions les compter, nous y passerions toute notre vie ! Et plus encore ! Mais finalement peu importe, cela reste un mystère et c’est ce que l’on aime dans la nature : sa magie.

D’abord, il faut le dire, les insectes ont quelques points communs avec nous, les humains : ils sont essentiels ou ravageurs. Mais à vrai dire, il n’y a pas plus destructeur que l’humain pour sa planète (on en reparlera dans une autre petite histoire).

Malgré tout, rares sont les livres qui font des insectes des héros. (sauf le mien, Vergil et les insectes ! hi hi !). Ils sont pourtant les sauveurs de l’humanité.

Connaître les insectes permet de les aimer. Aimer les insectes permet de les protéger. Protéger les insectes permet de sauver la Terre.

Les insectes visitent les fleurs et sont en accord avec elles. Ça fait des millions d’années que ça dure. En échange de nectar sucré (bien meilleur qu’un soda) et de pollen (riche en protéines), les insectes vont s’occuper de la reproduction des végétaux. On peut appeler ça de l’entraide, de la solidarité ! Sur ce point aussi, on a quelques leçons à retenir.

 

La pollinisation

Quand les insectes, comme les abeilles ou les papillons (et plein d’autres encore) visitent les fleurs, ils assurent le transport des cellules mâles depuis les étamines d’une fleur, jusqu’au pistil, l’organe femelle. C’est ainsi que les plantes se reproduisent. C’est l’union sacrée du monde végétal et du monde animal, catégorie invertébrés !

Tout le monde y trouve son compte, les jolies plantes et les insectes gourmands. (Voir la vidéo en bas de page)

Et les autres insectes alors ?

Les autres insectes qui se moquent pas mal de boire du nectar et renifler du pollen vont se charger de décomposer les plantes fanées, en les grignotant. Ça va nourrir les sols (avec l’aide du ver de terre évidemment !) et ainsi permettre aux fleurs d’être encore plus nombreuses et plus jolies, plus résistantes aussi.

Une sacrée équipe ces insectes… Il y a même les nettoyeurs du jardin, comme les perce-oreilles et les fourmis. Sans eux, on marcherait sur des cadavres d’insectes ou des fruits trop mûrs dans nos jardins ou dans les parcs… Quelle horreur !

Voilà pour aujourd’hui…

Si ça vous plaît, je vous retrouve demain.

Prenez soin de vous, prenez soin de la nature, ça va ensemble !

 

Coralie RAVARY

 

Bonus pour compléter cette lecture : une animation sur le cycle des végétaux et une autre sur les pollinisateurs.