Lecture Nature – Graines de potiron

Lecture Nature

Lecture Nature est une série de textes courts pour les enfants (et pour les plus grands, naturellement !), accessibles gratuitement sur mon blog.

Une lecture qui permet de se familiariser facilement avec l’environnement, les oiseaux, les insectes, les végétaux et les animaux en général, sur Terre ou dans l’eau…

Je suis l’auteure de Vergil et les insectes et intervenante à l’école, en faveur de la biodiversité. C’est l’histoire d’un petit ver de terre, Vergil, qui raconte ses tracas et la disparition inquiétante de ses copains. Mes séances lecture — avec la fermeture des écoles — ont été reportées à des jours meilleurs pendant la pandémie du Covid-19. Mais je souhaite apporter ma toute petite pierre à l’édifice d’un confinement réussi en proposant ces textes ludiques.

Respectez bien toutes les consignes. Restez chez vous. Il y a beaucoup de choses à faire à la maison et à découvrir dans les jardins. Pour ceux qui n’en ont pas, j’ai prévu ces petites lectures rapides avant de pouvoir revenir au plus vite dans vos classes !

 

Soupe au potiron

Tout l’hiver je mange de la soupe au potiron. Vous vous demandez pourquoi je vous dis ça ? Parce que je récupère les graines du potiron, pardi ! Et dire que mon velouté préféré commence par une petite graine qui tient dans la main !

Et au printemps, je découpe des bouteilles en plastique en deux. D’un côté je mets de la terre et l’autre partie sert de couvercle (maintenu avec du scotch). J’humidifie la terre, je dépose trois graines de potiron à trois centimètres du fond et je recouvre de terre mouillée. Je ferme ensuite le capuchon. Je laisse tout ça sous le soleil de printemps. S’il fait froid, je rentre ma planche complète dans la maison. Tous les matins, je vérifie que la terre reste humide, sinon je verse 4 cuillers à soupe d’eau dans la bouteille et hop, je referme… Jusqu’à ce que le miracle se produise ! Des petites pousses apparaissent.

Des graines

C’est extraordinaire. Tout part d’une petite graine. Vous pouvez ainsi tout faire pousser. Ou presque. Fruits et légumes. Fleurs et arbres. Si vous voulez tout savoir sur les fruits et légumes, regardez “c’est pas sorcier” !

Il faudra une semaine pour que la graine germe, sorte de terre, on appelle cela la germination.

Sur la photo, je n’ai pas seulement planté des potirons, j’ai mis des graines de chou et des graines de souci. J’ai aussi acheté des graines de fenouil pour ses fleurs qui attirent les pollinisateurs (on en reparlera) !

Mais voici mes graines de potiron au bout de 10 jours. Il faut dire qu’il a fait très beau et que la germination a été rapide.

La petite graine a fait de jolies feuilles. Mi-mai, la plante aura encore bien poussé, et je la mettrai en terre. Il faut beaucoup de place pour planter un potiron, car ses feuilles sont énormes ! Il faut espacer les plants d’un pas de géant !

En fait, un mois après avoir déposé les graines dans la bouteille, on peut donc mettre le plant en terre, mais jamais avant la mi-mai car s’il fait encore très froid, s’il gèle, la citrouille ne résistera pas. Elle aime le soleil et la chaleur. Donc on la plante là où l’exposition est la meilleure. Il faudra penser à l’arroser s’il ne pleut pas assez. On ne le dirait pas, mais le potiron sera là dans 4 à 5 mois. Vous pourrez le récolter pour Halloween !

Et puis, en octobre, vous récupérerez les graines et les ferez sécher. Comme ça, vous aurez de belles citrouilles tous les ans ! C’est facile, non ?

Regardez à travers la bouteille ! On voit la graine en pleine germination ! On peut suivre son évolution ! Si la Marraine de Cendrillon est capable de transformer une citrouille en carrosse, la nature fait bien mieux ! Une mini-graine blanche d’un gramme va se métamorphoser en une énorme citrouille orange vif de plusieurs kilos. Rangez vos baguettes magiques, la nature est une fée !

 

À l’affût !

Mais regardez qui guettent le bon festin ? Des bébés escargots sont venus se poser sous mes pots improvisés ! Les coquins ! Si vous voulez tout savoir sur les escargots, cliquez ici, puis . Je vais les laisser là, ils sont bien, ils ne dérangent personne. Au contraire ! Eux aussi vont grandir, je vais en profiter pour les observer.

Si vous n’avez pas de jardin, plantez quand même et offrez les plants à papi et mamie, tonton et tata ou les copains qui ont un espace vert. Mais j’y pense ! Si vous plantez  maintenant, tout sera prêt en mai pour le retour à l’école ! Yes ! Je suis certaine qu’avec tout ce confinement, vos professeurs seront d’accord pour mettre en terre votre petite préparation que vous pourrez décorer à la rentrée prochaine pour la terrifiante fête de Halloween. Elle n’est pas belle la vie ?

Je vous souhaite une très belle semaine.

N’oubliez pas que vendredi 1er mai c’est la fête du bonheur. Et le bonheur, je vous le dis, se trouve dans l’observation de la nature !

À bientôt à l’école !

J’ai trop hâte !

Coralie

Envoyez-moi vos plantations en photo par mail ! coravary@gmail.com